IPHONE RALENTIS : APPLE RÉPOND AU PROBLÈME !

portable-batterie-externe-iphone

Juste avant Noël, les consommateurs ont découvert qu’Apple ralentissait les iPhone sortis entre 2014 et 2017. Plus précisément les modèles aux batteries vieillissantes, pour éviter, s’est justifié le groupe américain, qu’ils ne s’éteignent sans prévenir. Face à la grogne des clients, et aux soupçons d’obsolescence programmée, l’entreprise a réagi rapidement et le tarif du remplacement des batteries a été divisé par trois

Voici l’explication d’Apple : « Les batteries lithium-ion perdent leur capacité à répondre aux pics de consommation quand il fait froid, qu’elles sont faiblement chargées ou qu’elles vieillissent. » « L’an dernier, nous avons lancé une fonction pour lisser les pics (de consommation) sur les iPhone 6, 6S et SE en cas de besoin, afin d’éviter qu’un appareil ne s’éteigne de manière inattendue. Nous avons étendu cette fonction à l’iPhone 7 avec iOS 11.2 », a précisé l’entreprise à plusieurs médias américains. D’autres appareils vont suivre.

Gros manque de transparence

En cas d’utilisation intensive, par exemple en jouant à Pokémon Go pendant que Facebook et une douzaine d’apps se mettent à jour en arrière-plan, le processeur doit tourner à plein régime. Il consomme donc davantage d’électricité. Quand une batterie ne peut plus répondre à ce pic, les iPhone avaient tendance à s’éteindre brutalement.

Apple mérite ici un carton jaune. Ses intentions sont bonnes : un iPhone plus lent, c’est mieux qu’un iPhone mort. Mais avec son manque de transparence, l’entreprise a alimenté les théories du complot. Comme le souligne John Poole, face aux ralentissements, des clients ont pu penser qu’il était temps d’acheter un nouveau téléphone. Alors qu’ils avaient juste besoin de changer de batterie. C’est possible de le faire soi-même en achetant un kit en ligne, ou en payant 89 euros chez Apple.