Quelle est l’autonomie des Google Glass nouvelle génération ?

Google-Glass

Les Google Glass étaient une révolution en marche, un point de rupture où nos smartphones allaient tôt ou tard se retrouver sur le bout de notre nez. Des lunettes intelligentes, capables d’afficher nos rendez-vous, de nous donner des informations contextuelles, bref de nous faciliter la vie. Puis émergèrent les Glassholes, mot valise impossible à traduire littéralement, on pourrait tenter un « lunettocard », moyennement inspiré. Très rapidement, il est apparu que le grand public n’était pas prêt pour ces lunettes connectées et Google a enterré son projet Explorer, remis ses montures sur son plan de travail et recommencé.

Une reprise en main qui s’est tourné vers les secteurs qui avaient bénéficié des démonstrations d’usages les plus convaincantes, le monde professionnel. Désormais appelées Glass Enterprise Edition, pour qu’il n’y ait pas de mécompréhension possible, elles ne sont mises à disposition qu’au compte-gouttes à des partenaires identifiés avec lesquels Google aura travaillé pour adapter l’offre logicielle, notamment. D’ailleurs le géant de Mountain View annonce avoir passé ces deux dernières années à travailler avec plus d’une trentaine d’experts pour concevoir un logiciel personnalisé.

Google Glass : Le retour !

Les nouvelles Glass améliorent toutefois grandement l’existant. Tout d’abord, elles peuvent s’adapter sur des lunettes de vue – ce qu’envisageaient de faire les premières Google Glass – ou des lunettes de protection industrielle. Elles semblent désormais plus légères, et plus confortables à porter toute une journée de travail. Mais surtout Google annonce qu’elles sont désormais plus puissantes et bénéficient d’une autonomie plus importante – même s’il faudra bel et bien une batterie externe pour certains usages gourmands, comme le streaming vidéo continu. L’appareil photo a d’ailleurs été amélioré avec un capteur qui passe de 5 à 8 Mpixels. Pour éviter les questions de respect de la vie privée, même sur les lieux de travail, une lumière verte est affichée quand une vidéo est tournée avec les lunettes, précise Wired, qui a eu accès au projet.

Des google Glass uniquement pour les entreprises

Sans surprise, Google annonce des gains de productivité importants dans les entreprises qui utilisent d’ores et déjà ses lunettes connectées. Dans une usine de fabrication de machines agricoles, le temps de production a été réduit de 25%, par exemple. Un des responsables de l’usine AGCO indiquant : « les employés travaillent désormais plus intelligemment, plus vite et de manière plus sûre parce qu’ils ont les informations dont ils ont besoin toujours sous leurs yeux ».

Evidemment, Google annonce des améliorations de conditions de travail ou de productivité dans d’autres domaines, chez DHL, par exemple, ou dans le milieu hospitalier.

Les Google Glass étaient sans doute arrivées trop tôt dans une société pas encore prête et avec des usages trop peu définis pour que les dérapages des glassholes ne prennent pas le dessus sur le potentiel réel de l’appareil. En les faisant passer par le monde professionnel, Google leur donne le temps de mûrir tout en trouvant un débouché pour sa recherche. Mais il est fort possible qu’avec l’arrivée imminente et massive de la réalité augmentée dans nos vies, les Google Glass ne restent pas longtemps confinées au monde pro. Tout est question de timing.

Source : 01net